Le blues hivernal

Il est frappant de constater à quel point la météo influence nos sentiments, nos pensées et notre comportement. Au cours des mois les plus sombres, vous pouvez vite vous sentir déprimé ou être moins motivé à sortir. Pourtant, il est important de maintenir un mode de vie actif et sain, même lorsqu’il fait froid dehors. Découvrez ci-dessous comment gérer votre humeur lorsque vous souffrez du ‘blues hivernal’ et comment rester socialement connecté, malgré cette tendance à vous couper du monde, en restant bien au chaud dans votre petit cocon sécurisé.

Blues hivernal

Bon nombre de personnes constatent que leur humeur dépend de la météo. Au cours des mois d’hiver, les températures froides, le manque de lumière naturelle et un système immunitaire affaibli peuvent vous rendre moins actif et vous faire retomber dans de vieux travers. Cela peut entraîner une baisse de moral sans que vous en soyez conscient. Voici 5 conseils pour garder le moral lorsque les températures diminuent :

1. Lumière du soleil et exercice physique. Vous pouvez peut-être modifier quelque peu votre routine quotidienne afin de voir davantage le soleil. Notre taux de vitamine D est généralement plus bas en hiver, ce qui nous rend plus sujet à la fatigue. L’exercice physique assure la production d’endorphines et de dopamine (les substances « feel good »), alors faites un effort supplémentaire pendant l’hiver.

2. Trouvez votre équilibre. Même si vous aspirez au confort et préférez rester à l’intérieur, résistez à l’envie de ne prévoir que des activités passives. Tentez de créer un équilibre entre intérieur et extérieur, et prévoyez des activités plus ou moins actives. Planifiez votre semaine à l’avance. Cela vous permettra de garder une bonne vue d’ensemble sur cet équilibre. 

3. Développez et maintenez un mode de vie sain. Durant les mois les plus froids, il est tentant de passer plus de temps au lit, de manger moins sain ou de boire davantage d’alcool. Soyez conscient que vous prenez peu à peu ces habitudes. Si vous avez du mal à modifier vous-même ce comportement, n’hésitez pas à demander du soutien.

4. Soyez flexible et créatif. Le fait d’intégrer régulièrement des activités relaxantes et agréables permet de garder un moral stable. S’il est plus difficile en hiver de vous adonner à vos intérêts, passe-temps ou sports habituels, cherchez des alternatives et soyez ouvert à l’idée d’essayer de nouvelles choses.

5. Pratiquez la pleine conscience. Lorsque nous sommes moins actifs que d’habitude, cela peut générer de l’inquiétude. Pratiquer des activités permet de se changer les idées, en particulier lorsque vous les faites en pleine conscience.  La pleine conscience consiste à être dans l’instant présent et peut vous aider à vous concentrer sur votre activité, vous débarrassant ainsi de vos idées noires.

Lien social

1. C’est sans doute la dernière chose que vous avez envie de faire, mais sortir et voir des amis en hiver est justement bon pour votre bien-être. Des études montrent que le lien social est nécessaire pour se sentir bien. Vous avez tendance à vous enfermer ? Voici 4 conseils susceptibles de vous aider :

2. Acceptez le froid. Essayez de profiter de la nature en hiver comme en toute autre saison. Ce changement de mentalité (et quelques vêtements chauds) peut vous aider à sortir de chez vous. Organisez un barbecue hivernal ou une promenade dans les bois, chocolat chaud à la main. Installez-vous confortablement à l’intérieur et invitez d’autres personnes à s’asseoir au coin du feu.

3. Si vous ne pouvez pas voir beaucoup de monde pour des raisons de santé ou de distance, essayez une rencontre virtuelle. Songez à l’un de vos loisirs, il y a de grandes chances pour qu’il existe une version en ligne. Ou donnez rendez-vous en ligne à des amis ou à votre famille afin de jouer à un jeu, de cuisiner un repas ou simplement pour papoter.

4. Seul mais pas isolé. Trouvez le moyen de vous entourer d’autres personnes, même lorsque vous êtes seul. Aller vous asseoir dans un café, lire un livre à la bibliothèque ou vous promener dans le quartier peut donner une impression de lien social, même si vous le faites seul.

Bon nombre de personnes estiment que leur moral est temporairement en berne en hiver. Cependant, si vous constatez que votre baisse de moral ne disparaît pas ou perturbe votre quotidien, consultez votre médecin ou thérapeute. 

N’oubliez pas que même les nuages noirs finissent par passer.

Prenez soin de vous.

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *